Camille, trente-huit ans  et quart à tout pour être heureuse, en apparence : un mari, un fils et un bon travail. Un accident de voiture va la faire craquer et la mettre sur le chemin de Claude, un routinologue. Voyant son mal-être, il lui propose de l’accompagner et de l’aider et ce avec une telle bienveillance que Camille, intriguée,  finira par accepter.

Première étape : désencombrer son appartement…

Cet ouvrage mi-roman, mi-méthode de développement personnel, donne plein de clés pour alléger son quotidien. Chaque méthode est écrite en gras, et reprise en fin d’ouvrage par une explication, ce qui permet  à chacun de l’utiliser dans son quotidien. Car même si les méthodes utilisées vont crescendo, il est possible de n’en mettre en œuvre qu’une partie selon ses besoins du moment ou ses envies.

Comme le rappelle Claude à Camille (p.44) : « Souvenez-vous, bien Camille : vous êtes la seule et unique personne qui peut faire bouger votre propre vie. Le mouvement doit partir de vous. »

Camille réalise alors : « Je suis la seule responsable de ma vie et de mon bonheur ».

Cet ouvrage est rempli de petites citations, de méthodes et d’exercices, une sorte de programme accessible à tous.

Page 104, Claude invite Camille à « laissez aller votre imagination et votre intuition, osez vos idées ». Car la créativité est nécessaire pour évoluer même si on a l’impression de ne rien savoir faire. Inutile de vouloir tout changer dans sa vie d’un grand coup de baquette magique, les changements et les biens faits que l’on en ressent se font petit à petit, pas à pas.

On chemine avec Camille vers son épanouissement.

Le style choisit par l’auteur nous permet de nous identifier à Camille et de pouvoir prendre les conseils pour soi, comme si l’auteure, à travers Claude, s’adressait directement à nous.

Page 121, Camille fait un peu le point : « Finis le temps perdu à ruminer le passé ou à me tourmenter pour l’avenir. Que c’était reposant. » Comme le dit Claude : « Certains regardent la vase au fond de l’étang, d’autres contemplent la fleur de lotus à la surface de l’eau, il s’agit d’un choix» (p124). « Le plus grave, ce n’est pas d’échouer. C’est de ne pas avoir essayé » (p 166).

Ce livre de pensée positive et de pleine conscience nous éveille à nos propres projets professionnels et personnels, à nos aspirations profondes et nous permet de faire le bilan actuel de notre vie. Si vous n’êtes pas heureux et épanoui, il vous aidera par sa simplicité d’accès et ses techniques faciles à utiliser, à retrouver le chemin du bonheur, à aller au bout de vos rêves et à reprendre les rênes de votre vie.

Un livre très facile d’accès et parfois drôle à lire au moins une fois dans sa vie (heureux ou non), et/ou à piocher dans les méthodes selon ses besoins et ses envies. Et si vous aussi vous repreniez le pouvoir sur votre vie? 

Une très jolie lecture.

 

 #tadeuxièmeviecommencequandtucomprendsquetun'enasqu'une,#raphaëllegiordano #eyrolles#penséepositive #développementpersonnel#méthodes