Créer mon blog M'identifier

Quelques minutes après minuit, le début de votre pire cauchemar !

Le 9 janvier 2017, 14:33 dans Livres 0

 

 

Conor a 13 ans. Sa mère se bat contre un cancer. Il vit seul avec elle, son père a refait sa vie et fondé une nouvelle famille aux Etats-Unis. Depuis quelques temps, Conor a du mal à dormir, il est toujours en proie avec ce même cauchemar récurrent qui le fait se réveiller en hurlant chaque nuit. Pourtant, un jour, quelques minutes après minuit, un monstre apparait sous la forme d'un if, l'if qui se trouve dans le cimetière après son jardin. Le monstre l'interpelle, il est 00h07.

Le monstre reviendra chaque nuit à la même heure, c'est un esprit sauvage et ancien. Il lui racontera trois histoires, sortes de fables sombres, à la morale ambigüe, et demandera à Conor de lui raconter une quatrième histoire, son histoire, son cauchemar, sa vérité.

Conor repousse les autres, comme sa meilleure amie avec qui il a grandi et qui a lancé la rumeur sur la maladie de sa mère et à qui il n'a pas pardonné. De plus il est agressé régulièrement à l'école, ce qui ne fait qu'accentuer son mal-être, mais d'un autre côté, il en retire un certain point positif, car il n'a plus l'impression d'être invisible, les autres élèves ne sachant pas quoi lui dire lui adressant à peine la parole.

Peu à peu, c'est comme si une violence sourde, une colère, une force puissante s'emparait de lui. Un monstre qui agissait pour lui, qui près de lui lui dictait ce qu'il devait faire. Au début, on pense que c'est le monstre qui agit, puis on comprend que c'est Conor qui réagit. On le pensait simple spectateur, mais il est l'acteur, l'acteur de sa vie, de sa violence, du fait de ne pas savoir comment gérer ce qui se passe et comment réagir devant la déchéance de sa mère qui est emportée peu à peu par la maladie. Même si sa mère essaye un énième traitement à base d'if (le monstre serait-il là pour sauver sa mère), en disant que ça ira mieux, on découvre, notamment avec l'arrivée de sa grand-mère et de son père, qu'il a de plus en plus de mal à gérer ses émotions contradictoires et de plus en plus présentes.

On peut se demander à certains moments où commencent le rêve, voire ici le cauchemar, et la réalité que vit Conor. Son seul sursis est de laisser parler le monstre qui est en lui, afin de se libérer de ses sentiments et d'arriver à survivre à cette dure épreuve, de faire face. Ce qui frappe aussi chez Conor, c'est cette volonté de se faire punir, car au moment où il fait une grave bêtise, puis une autre, il n'est jamais puni, les adultes compatissant à sa situation. Mais Conor a besoin d'être puni pour ne plus avoir l'impression d'être invisible, pour avoir la preuve qu'il existe encore, pour que la vie puisse continuer, pour continuer à vivre.

Ce roman ne laisse pas indifférent, il vous happe par son histoire, mais aussi grâce aux illustrations de Jim Kay, fortes et sauvages tout au long du récit, un dégradé de noir qui renforce la puissance du monstre. Le texte est à la fois poignant, effroyable et brillant. On y perçoit une vraie justesse dans le traitement du sujet de la maladie, de la réaction des proches...

Patrick Ness a écrit ce roman d'après une idée originale de Siobhan Dowd qui n'a eu le temps de n'en faire qu'une ébauche. Elle est morte d'un cancer en 2007, à l'âge de 47 ans. Patrick Ness a eu l'impression de recevoir le témoin d'une course de relais. « En chemin, je n'ai obéi qu'à une seule règle de conduite : essayer d'écrire un livre que Siobhan aurait. Aucun autre critère n'a réellement compté. [...] Voici ce que Siobhan et moi nous avons conçu. Alors allez-y, prenez-le. Courez. Secouez le monde. ». Un bel hommage. Un conte moderne émouvant.

Dès 13 ans, convient également aux adultes.

#patrickness; #quelquesminutesaprèsminuit; #roman; #fantastique; #siobhandowd; #cauchemar; #cancer; #contemoderne

Tout le monde n’a pas la chance de rater ses études – Olivier ROLAND – ALISIO

Le 24 octobre 2016, 17:53 dans Livres 0

Olivier ROLAND nous raconte et nous explique sa vie d’entrepreneur  et/ou comment réussir si l’on a envie de changer de vie, même si l’on a, ou pas, fini ses études.

Ce livre se lit comme un roman, c’est passionnant et surtout rempli d’anecdotes, le tout soupçonné d’humour.

Une fois son parcours personnel expliqué, cet ouvrage se divise en deux grandes parties distinctes.

Partie un : comment apprendre en s’amusant et s’éduquer au XXI ème siècle et ce malgré un système éducatif non adapté. On y apprend, entre autres, l’obsolescence de l’éducation traditionnelle mais surtout comment apprendre aujourd’hui, sans passer par l’éducation dite « classique ».

 

Partie deux : comment créer son entreprise et devenir libre, ou comment devenir entrepreneur et surtout comment devenir un « rebelle intelligent ».

 

Le plus, la bibliographie en fin d’ouvrage qui a inspirée Olivier ROLAND.

 

Alors, si vous aussi vous voulez sortir du cadre et prendre réellement votre vie en main en devenant un entrepreneur libre et heureux, ce livre est fait pour vous. Grâce à ce pavé de cinq cents pages à lire ou à picorer selon vos envies ou vos besoins, vous pourrez à votre tour devenir un « bon sceptique » et ce pour 25 euros seulement.

#toutlemondenapaslachancederatersesetudes, #oliverroland, #alisio, #entreprenariat, #rebelleintelligent, #bonsceptique

 

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une - Raphaëlle GIORDANO - Eyrolles

Le 18 octobre 2016, 14:47 dans Livres 0

Camille, trente-huit ans  et quart à tout pour être heureuse, en apparence : un mari, un fils et un bon travail. Un accident de voiture va la faire craquer et la mettre sur le chemin de Claude, un routinologue. Voyant son mal-être, il lui propose de l’accompagner et de l’aider et ce avec une telle bienveillance que Camille, intriguée,  finira par accepter.

Première étape : désencombrer son appartement…

Cet ouvrage mi-roman, mi-méthode de développement personnel, donne plein de clés pour alléger son quotidien. Chaque méthode est écrite en gras, et reprise en fin d’ouvrage par une explication, ce qui permet  à chacun de l’utiliser dans son quotidien. Car même si les méthodes utilisées vont crescendo, il est possible de n’en mettre en œuvre qu’une partie selon ses besoins du moment ou ses envies.

Comme le rappelle Claude à Camille (p.44) : « Souvenez-vous, bien Camille : vous êtes la seule et unique personne qui peut faire bouger votre propre vie. Le mouvement doit partir de vous. »

Camille réalise alors : « Je suis la seule responsable de ma vie et de mon bonheur ».

Cet ouvrage est rempli de petites citations, de méthodes et d’exercices, une sorte de programme accessible à tous.

Page 104, Claude invite Camille à « laissez aller votre imagination et votre intuition, osez vos idées ». Car la créativité est nécessaire pour évoluer même si on a l’impression de ne rien savoir faire. Inutile de vouloir tout changer dans sa vie d’un grand coup de baquette magique, les changements et les biens faits que l’on en ressent se font petit à petit, pas à pas.

On chemine avec Camille vers son épanouissement.

Le style choisit par l’auteur nous permet de nous identifier à Camille et de pouvoir prendre les conseils pour soi, comme si l’auteure, à travers Claude, s’adressait directement à nous.

Page 121, Camille fait un peu le point : « Finis le temps perdu à ruminer le passé ou à me tourmenter pour l’avenir. Que c’était reposant. » Comme le dit Claude : « Certains regardent la vase au fond de l’étang, d’autres contemplent la fleur de lotus à la surface de l’eau, il s’agit d’un choix» (p124). « Le plus grave, ce n’est pas d’échouer. C’est de ne pas avoir essayé » (p 166).

Ce livre de pensée positive et de pleine conscience nous éveille à nos propres projets professionnels et personnels, à nos aspirations profondes et nous permet de faire le bilan actuel de notre vie. Si vous n’êtes pas heureux et épanoui, il vous aidera par sa simplicité d’accès et ses techniques faciles à utiliser, à retrouver le chemin du bonheur, à aller au bout de vos rêves et à reprendre les rênes de votre vie.

Un livre très facile d’accès et parfois drôle à lire au moins une fois dans sa vie (heureux ou non), et/ou à piocher dans les méthodes selon ses besoins et ses envies. Et si vous aussi vous repreniez le pouvoir sur votre vie? 

Une très jolie lecture.

 

 #tadeuxièmeviecommencequandtucomprendsquetun'enasqu'une,#raphaëllegiordano #eyrolles#penséepositive #développementpersonnel#méthodes

Voir la suite ≫